Bilan 2014: top albums

Bilan 2014: top albumsSelon la tradition, nous avions jusqu'à aujourd'hui pour vous présenter nos voeux de bonheur, de santé et de réussite pour l'année à venir. Nous profitons donc de cette «convention» pour vous souhaiter le meilleur du meilleur pour 2015 et rien de moins.

Avant de clôre une bonne fois pour toute l'important chapitre 2014 - puisqu'il aura notamment vu l'ouverture de notre site à la langue anglaise (mille merci à Kristin G. !) et le début de notre partenariat avec l'émission de radio Corners (merci Jean-Philippe L. !) - nous avons, comme d'habitude, tenté de résumer les douze derniers mois en un top de nos albums préférés. Une fois encore, la tâche a été très compliquée. La bonne nouvelle, c'est que de nombreux groupes et artistes consacrés dans ce top l'ont été pour leur tout premier album. Nous ignorons si cela témoigne d'une bonne santé de la scène indiepop actuelle mais chez Tweendie, nous voulons y croire ! Allez, vous reprendrez bien un «bonne année !» ?

 

 

Marc Desse - Nuit Noire

 

30. Marc Desse - Nuit Noire

Après plusieurs singles et EPs parus chez l'Américain Bleeding Gold Records, c'est au sein de l'écurie Bordeaux Rock que Marc Desse dévoile son premier album. Nuit Noire est un album intriguant, classieux et racé.

 

 

Fear Of Men - Loom

 

29. Fear Of Men - Loom

Tout premier album de Fear Of Men, Loom marque forcément un tournant dans la carrière du quatuor de Brighton. Dans la lignée des nombreux EPs et autre singles parus depuis 2011, Jess Weiss et ses compagnons signent une oeuvre sobre et élégante.

 

 

The Luxembourg Signal - The Luxembourg Signal

 

28. The Luxembourg Signal - The Luxembourg Signal

L'influence de (la légendaire) Beth Arzy sur son dernier projet est indéniable. En effet, entre Aberdeen et Trembling Blue Stars, The Luxembourg Signal réalisent des débuts aussi remarqués que remarquables.

 

 

The Popguns - Pop Fiction

 

27. The Popguns - Pop Fiction

Il existe des choses sur lesquelles le temps n'a aucune emprise. La musique des Popguns semble en faire partie. Cinquième album des Britanniques, Pop Fiction nous gratifie non seulement de riffs jangly et de mélodies imparables mais surtout, avec Still Waiting For The Winter, d'une «suite» géniale au plus gros succès du groupe.

 

 

Craft Spells - Nausea

 

26. Craft Spells - Nausea

Justin Vallesteros a troqué ses boîtes à rythmes uptempo et ses claviers dansants pour un univers plus intimiste. Il en résulte un album ambitieux et déroutant mais d'une profondeur épatante.

 

 

September Girls - Cursing The Sea

 

25. September Girls - Cursing The Sea

Jusqu'à présent, les September Girls n'étaient jamais parvenues à nous convaincre. C'est désormais chose faite avec Cursing The Sea qui intronise les Britanniques comme les dignes héritières de Shop Assistant.

 

 

The Primitives - Spin-O-Rama

 

24. The Primitives - Spin-O-Rama

Spin-O-Rama est un parfait concentré de toute la fougue et l'énergie qui caractérisent The Primitives. Ce n'est pas le morceau éponyme, digne des plus grands tubes du groupe depuis plus de 25 ans, qui nous contredira !

 

 

Me And The Bees - Mundo Fatal

 

23. Me And The Bees - Mundo Fatal

Les Ibériques de Me And The Bees nous ont offert un second album explosif et résolument pop. Emprunts de la folie d'Helen Love et d'un sens de la mélodie digne des Beach Boys, les quatorze courts morceaux qui composent Mundo Fatal s'enchainent sans que jamais l'on ne s'ennuie.

 

 

The Zebras - Siesta

 

22. The Zebras - Siesta

Siesta est l'exemple même de l'album dont on tombe amoureux à la première écoute; si bien qu'à l'autre bout du monde, les Australiens de The Zebras nous rappellent à quel point la pop est universelle.

 

 

Real Estate - Atlas

 

21. Real Estate - Atlas

Dans la parfaite lignée de ses deux prédécesseurs, Atlas est un album harmonieux et raffiné. Certes, l'effet de surprise n'a pas eu lieu mais est-ce vraiment un problème ? Lorsqu'un groupe est capable de composer des chansons aussi belles que Talking Backwards et Crimes, on en vient à espérer qu'il y ait plus de Real Estate.

 

 

Stars In Coma - The Confessional Sun

 

20. Stars In Coma - The Confessional Sun

Le cinquième album de Stars In Coma est de loin le plus abouti et le plus personnel du groupe. The Confessional Sun est un disque lumineux dont le point d'orgue est le morceau Tricks.

 

 

Tape Waves - Let You Go

 

19. Tape Waves - Let You Go

Nous attendions avec impatience la première véritable embardée de Tape Waves et nos espoirs ont été comblés. D'une délicatesse rare, Let You Go nous donne des envies irresistibles de grand large.

 

 

La Sera - Hour Of The Dawn

 

18. La Sera - Hour Of The Dawn

2014 aura vu les Vivian Girls faire leurs adieux à la scène. Heureusement pour nous, sa plus talentueuse représentante, Katie Goodman, n'en demeure pas moins prolifique. Ce troisième album n'est peut-être pas notre disque préféré de La Sera mais il contient des titres fabuleux tels que Summer Of Love, 10 Headed Goat Wizard ou l'éponyme et magistral Hour Of The Dawn.

 

 

Sea Pinks - Dreaming Tracks

 

17. Sea Pinks - Dreaming Tracks

L'ex-batteur de Girls Names poursuit plus que jamais son parcours en solitaire. En réalité, Sea Pinks est même devenu un véritable groupe et son quatrième album, Dreaming Tracks, dégage une maturité insoupçonnée. Entre garage, pop et punk, Neil Brogan continue tranquillement son ascension et pourrait très rapidement chambouler beaucoup d'esprits.

 

 

La Position du Tireur Couché - Chic

 

16. La Position du Tireur Couché - Chic

Pas loin d’être une compilation des quatre singles récemment sortis par le groupe, le deuxième album de la formation clermontoise est tout bonnement réjouissant. Entre scopitone et chanson à texte, cette pop chic et espiègle séduira autant les nostalgiques de Gainsbourg que les amateurs de mélodies accrocheuses.

 

 

Literature - Chorus

 

15. Literature - Chorus

Lors de sa sortie, fin de l'été oblige, Chorus nous est apparu comme une véritable tornade de fraîcheur. A l'heure du bilan, notre enthousiasme vis à vis du premier album de Literature reste inchangé. C'est d'ailleurs peu dire qu'il nous tarde plus que jamais de découvrir la suite des aventures du quatuor de Philadelphie.

 

 

 Watoo Watoo - Une Si Longue Attente

 

14. Watoo Watoo - Une Si Longue Attente

Si l'on devait résumer l'album Une Si Longue Attente en un mot, nous utuliserions le terme charme. En effet, le duo Bordelais nous a régalé avec dix friandises pop qui ne gagneraient qu'une seule chose: à être plus connues.

 

 

Flowers - Do What You Want To, It's What You Should Do

 

13. Flowers - Do What You Want To, It's What You Should Do

A l’heure où un groupe comme London Grammar est encensé par la critique et par le public, on se demande bien pourquoi Flowers n’est pas encore porté au rang de popstar. La délicatesse de la voix de Rachel Kennedy, mise au service des composititions de Sam Ayres, imprime le style du trio: délicat, mélodique et maitrisé. Do What You Want To, It's What You Should Do est une homogène collection de chansons poignantes.

 

 

Mac DeMarco - Salad Days

 

12. Mac DeMarco - Salad Days

Pour ne rien vous cacher, Mac DeMarco était loin de figurer parmi nos «chouchous» au sein de l'emblématique écurie Captured Tracks. Mais voilà, Salad Days est un disque d'une telle qualité qu'il aurait fallu être sourd ou d'une mauvaise foi légendaire pour le nier.

 

 

Pale Lights - Before There Were Pictures

 

11. Pale Lights - Before There Were Pictures

Après Comet Gain, Kicker ou plus récemment The Soft City, Phil Sutton ajoute un nouveau projet à son prestigieux CV. Pale Lights, dont il est d'ailleurs le chanteur, aura compté parmi les excellentes surprises de 2014. Before There Were Pictures regorge de pépites aux accents 60's dont les meilleurs moments sont dignes des plus grandes chansons de Belle & Sebastian.

 

 

Fireflies - In Dreams

 

10. Fireflies - In Dreams

En matière d'onirisme, Lisle Mitnik est un orfèvre. Chaque nouvel album de Fireflies est une invitation au rêve et le bien nommé In Dreams, de part ses mélodies célestes et captivantes, ne déroge absolument pas à la règle.

 

 

The Vaselines - V For Vaselines

 

09. The Vaselines - V For Vaselines

A l'instar des Primitives et des Popguns, les Vaselines ont su prouver que le temps n'avait pas d'emprise sur le talent. Après un retour remarqué en 2010 avec Sex With An X, le duo confirme son excellente forme au travers d'un V For Vaselines cabotin, incisif et d'une fraicheur revigorante.

 

 

Dorian Pimpernel - Allombon

 

08. Dorian Pimpernel - Allombon

L'univers de Dorian Pimpernel navigue avec subtilité entre l'onirisme d'Air, l'imaginaire de Broadcast et le psychédélisme des Beatles. Plus synthétique que son prédécesseur, Allombon atteint des sommets - on pense notamment aux hypnotiques Ovlar E et Teorema - qui à eux seuls justifient la (trop) longue absence des Parisiens.

 

 

The Pains Of Being Pure At Heart - Days Of Abandon

 

07. The Pains Of Being Pure At Heart - Days Of Abandon

Si les dernières compositions « des Pains » ne nous avaient pas singulièrement enthousiasmés, Days Of Abandon marque leur retour en grâce. L’album est aussi raffiné et jangly (Masokissed), qu’enjoué et catchy (Simple And Pure).

 

 

The Wendy Darlings - The Insufferable Fatigues of Idleness

 

06. The Wendy Darlings - The Insufferable Fatigues of Idleness

Nous attendions le premier disque des Clermontois de The Wendy Darlings avec impatience et nous n'avons pas été déçus. Tout y est réuni pour en faire un bel et grand album de pop: un chant désinvolte et rebelle, des riffs efficaces et incisifs à la croisée improbable de The Velvet Undergroud, Tiger Trap et des Buzzcocks. Le seul point sur lequel nous ne parvenons pas à nous prononcer est celui du choix du meilleur titre de l’album: ce dernier ne comporte que des tubes.

 

 

The Understudies - Let Desire Guide Your Hand

 

05. The Understudies - Let Desire Guide Your Hand

Dans la série des premiers albums que nous attentions de pied ferme, celui de The Undestudies possédait une place de choix. Let Desire Guide Your Hand est un petit bijou pop dont les arrangements sont parfois bluffants de subtilité. Entre l'élégance des Smiths et la fougue des Beatles, Brian Bryden et ses accolytes ont marqué un très grand coup.

 

 

Alvvays - Alvvays

 

04. Alvvays - Alvvays

Alvvays est un peu l’outsider de ce haut de classement. Les Canadiens ont surgi de nulle part pour nous offrir la merveilleuse surprise d'un premier album très court et pourtant incroyablement complet. Ce qui est d'autant plus fabuleux avec le quintette, c'est cette façon avec laquelle il a su inventer un univers propre, presque mystique mais toujours fascinant, dont le tubissime Atop A Cake est probablement le point d'orgue.

 

 

The Yearning - Dreamboats And Lemonade

 

03. The Yearning - Dreamboats And Lemonade

Après plusieurs mini-LPs et singles, nous avions vraiment hâte de découvrir le premier album de la formation Britannique. Entre romantisme et envolées cinématographiques, cet exercice de style doowop nous a complètement conquis. Si les compositions de Joe Moore lorgnent vers les années 50/60, elles bénéficient d'une production contemporaine particulièrement léchée sur lesquelles le chant délicat et poignant de la jeune Maddie Dobie peut dévoiler son immense charme.

 

 

(N'ayant réussi à départager les deux albums qui suivent, il n'y aura donc pas de second mais deux premiers.)

 

 

 

Thee AHs - Corey's Coathangers

 

01 (ex aequo). Thee AHs - Corey's Coathangers

Le dernier album de Thee Ahs nous est paru tellement rafraichissant et novateur qu’il était impossible que la première marche du podium lui échape. Nous avons même le sentiment qu'à l'avenir, l'audace du groupe pourrait bien changer l'histoire de l’indiepop. Corey's Coathangers est un album poignant, ponctué de chansons entêtantes; le morceau éponyme en étant le plus bel exemple.

 

 

Alpaca Sports - Sealed With A Kiss

 

01 (ex aequo). Alpaca Sports - Sealed With A Kiss

Certes, nous connaissions la moitié des chansons présentes sur Sealed With A Kiss mais qu'importe car à leur écoute nous prenons à chaque fois autant de plaisir. Ce dernier s'est même retrouvé décuplé à la découverte d'inédits tout aussi excellents. Avec ce premier album, Andreas Jonsson signe un classique du genre, paré à traverser les âges.