Cults - Cults

Cults - CultsOn ignore si les deux membres de Cults ont été biberonnés aux classiques des 60s depuis leur plus jeune âge; une chose est certaine, leur premier EP, aux mélodies largement inspirées par cette époque bénie, avait rapidement su créer le «buzz sur la toile». Des concerts à foison plus tard, ces bambins nous reviennent aussitôt avec un LP éponyme dont on est forcément en droit d'attendre beaucoup.

 

Rapidement, la solennité épique et envolée des claviers d'Abducted nous envoie valdinguer sur une orbite pop insoupçonnée. Le chant hypnotique et sans artifice de Madeline Follin – si ce n'est cette reverb omniprésente et bien sentie – affole par son pouvoir addictif.

D'ailleurs, même si le titre Go Outside n'est pas inédit, il est difficile d'en refuser une nouvelle injection et l'on replonge donc la tête la première dans cette langoureuse ballade aquatique.

De langueur, il en est encore plus question dans You Know What I Mean; on se surprend même à balancer la tête d'une épaule à l'autre au rythme des relans doucereux de cette jolie basse bien ronde. Et dès l'introduction du morceau, on ne peut s'empêcher de penser à Don't Make Me Over, le célèbre tube de Dionne Warwik.

Les morceaux défilent alors sans qu'aucun ne fasse défaut. Chacun d'entre eux est étonnement chiadé, propre et inspiré. Même si les deux New Yorkais aiment alterner mélancolie et jovialité, l'ensemble demeure toujours extrêmement cohérent. En effet, tout pourrait par exemple séparer le captivant Bad Things de l'enjoué Bumps; pourtant, il n'en est rien, ça sonne (déjà) comme... du Cults.

 

Certes, il y a quelque chose de définitivement insolent dans l'efficacité des titres composés par ce couple (à la scène comme à la ville). Au final, celà semblerait même manquer un peu d'innocence lorsque l'on sait que Brian Oblivion et Madeline Follin sont tous deux âgés de 21 ans. Cependant, seul le talent compte et ce dernier, il faut l'avouer, prime tellement sur tout le reste. Dès lors, le constat s'impose et sonne comme une évidence: Cults vient de signer un excellent premier album.

 

[2011 - Columbia]